Fil de navigation

Les matériaux

Le sujet de cet article ne concerneque les bases souples dites « permanentes » et, en aucun cas, les résines à prise retardée type Hydrocast, Fitt...La liste des matériaux souples utilisésdans cette étude n'est pas exhaustive,mais elle couvre les quatre grandes familles de produits présents dans le commerce. On trouve :

Les résines acryliques

Ce sont des polyméthyl méthacrylates « classiques » rendus souples parl'adjonction d'un plastifiant. Il semble que ce plastifiant s'évapore et entraîne un durcissement du matériau souple à court terme [2]. Toutefois, ces résines se lient très bien à la résine rigide de la base prothétique puisqu'elles sont de même nature chimique. La mise en œuvre au laboratoire est aisée. Dans cette famille, on trouve le Vertex (1),thermopolymérisable, et le Perform Soft(2), qui est photopolymérisable.

Les silicones

Ils sont souples de par leur nature chimique. Ils ont des propriétés anti-adhérentes vis-à-vis des micro-organismes,mais, en contrepartie, il est nécessaire d'utiliser un adhésif et une interface métallique coulée (liaison mécanique) pourrelier ce matériau souple à la résine base : ont été utilisés le Lutemoll (3),qui est pressé et vulcanisé à haute température (pratiquement 200 ° C), et le Permaflex (4), qui est pressé et réticulé aux environs de 100 °C.

Éthylène acétate de vinyle (ou EVA)

  • Ce sont des matériaux thermoplastiques contenant des substances antibactériennes. Ils sont souples de par
  • (1)Odoncia, 3, rue Michelet, 94853 Ivry-surSeine Cedex. Tél. : 01 46 58 06 96. Fax : 01 4672 14 81.
  • (2)Coltène Whaledent, 16, rue Louis-Blanc,93585 Saint-Ouen Cedex. Tél. : 01 40 11 02 47.Fax : 01 40 10 99 80.
  • (3)Bisico France, L'Opéra, BP 60, 13680Lançon-de-Provence. Tél. : 04 90 42 92 92.Fax : 04 90 42 92 61.
  • (4)Kohler-Medizintechnik GmbH and Co KG,Danningen, 9, 78579 Neuhasem, Allemagne.
  • (5)Laboratoires Mazeau Sari, France. (
  • 6)Hygienic-Eudident SA, BP 38, 95270Luzarches.

leur nature chimique. Leur liaison à la résine rigide est renforcée par l'utilisation d'un adhésif. Le Flexital Plastulène (5) est le représentant le plus connu de cette famille. Sa mise en œuvre nécessite un équipement et une technique spécifiques (il est injecté, à chaud, sous presse). Il se présente sous forme de cartouche prête à l'emploi.

Le fluoroélastomère

Le fluoroélastomère, représenté parle Novus (6), est un matériau semi-organique ; c'est le seul qui soit radioopaque. Il contient des substances fongicides et bactériostatiques. Sa liaison à la base rigide est correcte, mais nécessite l'adjonction d'un adhésif pour plus de sûreté. Ce produit est emballé sous forme pré-mixée. Il est thermo polymérisable et ne nécessite l'acquisition d'aucune nouvelle technique de laboratoire.

Tous ces matériaux présentent des caractéristiques mécaniques similaires : ils sont souples et présentent tous un module d'élasticité d'environ 4,2 MPa et un coefficient de Pois son de 0,47 [3]. C'est dire qu'ils réalisent dans tous les cas un amortisseur permettant de réduire l'énergie fournie par les chocs des forces masticatoires[4] et on peut, comme le D. Buch [5],les considérer comme des « solutions anti-trauma ».

Dans tous les cas, Le matériau souple idéal n'existant pas,connaître leurs avantages et leurs inconvénients permettra de tirer lemeilleur parti (ou le moins mauvais) de ce type de matériau.