Fil de navigation

Édentements encastrés : édentements de classe III de Kennedy-Applegate

Édentement de classe III de Kennedy-Applegate : la prothèse s'inscrit parfaitement dans l'aire de sustentation.
Dans ce cas, le châssis prothétique s'inscrit
parfaitement à l'intérieur de l'aire de sustentation (fig. 17)

Les bras de levier et les bras de stabilisation s'équilibrent mutuellement. Toutes les dents remplacées se trouvant à l'intérieur du polygone de sustentation, la stabilité prothétique est maximale et donc, dans ce cas précis, l'adjonction d'appuis indirects présente peu d'intérêt (fig. 18).

Exemple de châssis pour une classe III.
Fig:18 Exemple de châssis pour une classe III.

L'adjonction d'un élément de rétention indirecte peut cependant, dans certains cas cliniques, permettre la réalisation de châssis évolutifs lorsque la perte d'un ou de plusieurs appuis dentaires postérieurs est prévisible, perte transformant la classe III en classe I ou en classe II.