Laboratoire ODIC

Prothèses Complète

Stellites cas particuliers

Dans le cas où très peu de dents subsistent sur l'arcade, c'est la position relative de ces dernières qui détermine la nécessité d'appliquer un appui dentaire ou non [25].

Deux situations totalement différentes peuvent se présenter :

les dents prothétiques se trouvent toutes du même côté de l'axe de rotation : l'appui dentaire est recommandé. C'est le cas fréquemment rencontré lorsque ne subsistent sur l'arcade que les deuxièmes molaires (fig. 27). L'appui dentaire distal est alors conseillé, associé à l'utilisation de crochets circulaires pour avoir les points de rétention les plus antérieurs possibles. Lors de la mastication d'aliments collants, la prothèse commence à se soulever,

...