Fil de navigation

I-INDICATIONS

D'aprés Klein, l'indication majeure d'une piézographie est l'édentation bimaxillaire et résorptions osseuses importantes donnant des crêtes faibles ou plates, voire même négatives. Mais aussi dans le cas d'édentations totales unimaxillaires mandibulaires de même type de résorptions.
- Ce type de travail peut aussi être préconisé dans le cas de macro-glossiesbr
- C'est aussi un bon procédé pour l'appareillage des édentés totaux atteints de paralysie faciale.
- Les pertes osseuses importantes sont aussi traitées de cette maniére.
- Ces indications sont, semble-t-il, les plus importantes dans le cas d'édentations totales ou unimaxillaires mandibulaires. Toutefois le praticien, s'il le juge nécessaire, peut également l'utiliser dans d'autres cas de figures. D'aprés les derniéres recherches du Professeur Robert SAMOIAN de la Pitié Salpétriére, ce type d'enregistrement de l'espace prothétique devrait être utilisé pour la réalisation de prothéses mandibulaires adjointes fixées sur implants.L'enregistrement de la musculature périprothétique est un élément déterminant pour la réalisation de l'empreinte piézographique inférieure. (cf Fig: A)

Fig: A
Thumbnail image
Fig: B

L'environnement lingual et sa dynamique ont aussi des effets très importants ; en voici donc un bref rappel: (cf Fig: B)