Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Porte-empreinte duplicata des prothèses

En prothèse complète, les techniques d’élaboration et de réglage clinique des PEI sont aussi nombreuses et variées que les différentes techniques d’empreintes utilisées. Cela impose certains critères de réalisation des PEI adaptés à chaque situation clinique et la mise en œuvre d’une méthode de réglage simple, rigoureuse et efficace permettant de réaliser dans des condi

tions optimales des empreintes secondaires ou de complément. Le PEI a donc pour objectif, après avoir été correctement réglé en bouche, de simuler le volume de la future prothèse afin de replacer les organes para-prothétiques et la musculature périphérique dans une position physiologique tout en servant de support au matériau d’empreinte lors des enregistrements fonctionnels.

bibliographie

  1.    Kotkin H, Slabbert JCG. Tongue position in relation to edentulous mandibular impressions. J Pros-thet Dent 1987;57(4):458-462.
  2.    Rignon-Bret JM. Empreintes fonctionnelles dans un cas complexe d’édentement total mandibulaire. Rev Dent Liban 1996;34:37-47.
  3.    Lejoyeux J. Prothèse complète. Tome I. 3e éd. Paris : Maloine, 1979.
  4.    Lejoyeux J. Les empreintes dans le traitement de l’édentation totale. Paris : Éditions CdP, 1986.
  5.    Pompignoli M. Le joint périphérique. Inform Dent 1987;2:91-103.
  6.   Habib J. Les tests de Herbst. Act Odonto Sto-matol 1964;67:327-332.
  7.    Gaudy JF, Laison F. Anatomie cranio-faciale. Paris : Masson, 1993.
  8.    Begin M, Rohr M. Le joint vélo-palatin en prothèse complète maxillaire. Cah Prothèse 1983;43:55-78.
  9.    SchreinemakersJ. La logique en prothèse complète. Utrecht : G.J. & D. Tholen NV, 1964.
  10.    Delcroix P, Postaire M, Naser B, Rignon-Bret JM, Raux D. Polyéthers et empreinte secondaire. Inform Dent 1994;10:829-835.
  11.    Rignon-Bret JM, Rignon-Bret C. Traitement des cas de promandibulie et de forte résorption chez l’édenté total. Réalités Cliniques 1987;4(8):435-450.
  12.    Postaire M. Empreinte secondaire mandibulaire avec joint périphérique aux polyéthers. Réalités Cliniques 1997;4(8):383-388.
  13.    Pompignoli M. Le joint sublingual. Inform Dent 1987;6:451-459.
  14.    Taïeb F, Carpentier P. Anatomie des zones rétromolaires maxillaire et mandibulaire : incidence en prothèse totale. II. La région rétromolaire mandibulaire. Cah Prothèse 1989;67:113-119.
  15.    Taïeb F, Carpentier P. L’environnement anatomique des prothèses complètes. Incidence sur la conception des appareils. Act Odonto Stomatol 1992;177:41-54.
  16.    Rignon-Bret JM. Prothèse immédiate et prothèse à barre de rétention. Rev Odonto Stomatol 1991;2:89-106.les cahiers de prothèse n° 107 septembre 1999 Porte-empreintes individuels en prothèse adjointe complète
  17.    Rignon-Bret JM. Le guide chirurgical, duplicata à dents amovibles en prothèse complète immédiate. Cah Prothèse 1995;91:45-53.
  18.    Rignon-Bret JM. Les empreintes maxillaires chez l’édenté total âgé présentant une forte résorption. Chir Dent Fr 1991;558:37-42.
  19.    Devin R. Empreintes phonétiques, techniques semi-intégrales. Act Odonto Stomatol 1963;62:147-169.
  20.    Bégin M, Rohr M. Le rapport intermaxillaire en prothèse totale. Détermination de la dimension verticale. Inform Dent 1989;15:1175-1184.
  21.    Bégin M, Rohr M. Le rapport intermaxillaire en prothèse totale. L’enregistrement. Inform Dent 1989;20:1673-1680.
  22.    Rignon-Bret JM. Empreintes fonctionnelles dans un cas d’édentement total unimaxillaire. Act Odonto Stomatol 1992;177:231-242.
  23.    Rignon-Bret JM. Les empreintes en prothèse complète immédiate. Inform Dent 1988; 19:1689-1697.

RÉSUMÉ La conception et le réglage des PEI en prothèse complète sont directement liés aux techniques d’empreintes utilisées. Celles-ci sont nombreuses et variées afin de répondre aux différentes situations cliniques susceptibles d’être rencontrées dans le traitement de l’édenté total. Cela nécessite, pour chacune d’entre elles, certains critères de réalisation des PEI ainsi qu’une méthode de réglage simple, rigoureuse et efficace pour réussir dans les meilleures conditions des empreintes fonctionnelles contribuant au succès du traitement prothétique. Enfin, le réglage des porte-empreintes duplicata des prothèses bien conçues est évoqué. Ces derniers constituent les porte-empreintes physiologiques idéaux pour réaliser des empreintes de complément en vue d’élaborer de nouvelles prothèses.

Mots clés: empreintes, porte-empreinte duplicata, porte-empreinte individuel, prothèse complète.

SUMMARY Individual impression trays in complete denture. 2nd part: adjustment

The conception of impression trays in complete denture is directly linked to the choice that is done among all the functional impression techniques, which are both numerous and varied. This results in different types of impression trays. Almost all are realized on models coming from mucostatic primary impressions which do not take into account the functional movements of the patients. Whatever their conception criteria are, those impression trays, built in the laboratory, must be adjusted at the clinic so as to become physiological and thus allow the elaboration of secondary or complementary impressions in optimum conditions. Thus, the impression trays are adjusted in order to ensure a facial aesthetical support prefiguring the future prosthesis and so as not to interfere with the buccal or lingual functional movements. The aim of this article is the implementation of a simple, rigorous and efficient method of adjustment. It is adapted to different types of impression trays, which are realized according to the specific clinical situations that are met. Finally, the adjustment of the duplicata impression trays of well done prostheses is evoked. The latters constitute the ideal physiological impression trays in order to realize complementary impressions aimed at elaborating new prostheses.

Keywords: complete denture, dental impression technique, duplicata tray, individual impression tray