Laboratoire ODIC

Prothèses Complète

La prothèse temporaire dans le traitement implantaire

 

 
image002

L

a réhabilitation d'un édentement par une prothèse implanto-portée est une technique bien codifiée, qui permet au patient de retrouver des ancrages pour supporter, ou stabiliser, une prothèse rétablissant la fonction et l'esthétique. Le traitement comprend une étape chirurgicale de mise en place des racines artificielles, précédée par une période plus ou moins longue de cicatrisation des alvéoles des racines naturelles extraites et suivie d'une phase d'intégration osseuse de l'implant. Le délai écoulé entre la perte des dents naturelles et la réalisation de la prothèse peut s'étendre sur 6 à 10 mois, voire plus en cas de greffes osseuses ou de complications, et le praticien prothésiste se trouve confronté à la restauration temporaire de l'édentement selon les souhaits du patient pendant cette période.


Dans les premiers temps des restaurations implantaires, une prothèse amovible temporaire était envisagée dans l'attente de la restauration finale [1-4]. La plupart des patients désirant une prothèse fixée sont, bien entendu, réticents devant la perspective d'une réhabilitation amovible, même limitée dans le temps. C'est pourquoi une prothèse temporaire fixée reste la solution de choix pour ce type de traitement. Elle n'est pas toujours réalisable, en particulier dans les édente- ments distaux ou complets et le recours à la prothèse amovible est alors la seule solution, avec parfois même l'absence de prothèse temporaire pour la durée considérée.
Nous allons envisager les différentes possibilités :

 

  1. prothèse temporaire amovible ;
  2. prothèse temporaire fixée ;
  3. pas de prothèse temporaire.