bases souples

par | Sep 12, 2013 | bases souples | 0 commentaires

Matériaux souples« permanents » : quelles indications en prothèse totale ?

Bases souples
D’oublier l’intrados d’une prothèse complète au moyen d’un matériau souple est une idée qui paraît judicieuse face à certaines situations cliniques délicates de l’édenté total. En effet, il semble logique de ne pas comprimer la muqueuse entre deux structures dures, la prothèse et l’os. Ces matériaux souples ont fait et font toujours l’objet de nombreux malentendus, car si d’un côté, ils semblent pouvoir résoudre, par leur seule présence,la plupart des problèmes, d’un autre côté, certaines de leurs caractéristiquesireprésentent des contraintes qui, sielles ne sont pas prises en compte,peuvent conduire à l’échec du traitement. Le but de cette étude est de fairele point sur l’utilisation de ces matériaux et peut-être de réhabiliter lesibases souples en prothèse complète en les démystifiant. Nous proposons une conduite à tenir (quel que soit letype de base souple « permanente »employée) tant au niveau de la réalisation prothétique qu’au niveau de laimaintenance et de l’hygiène, eniessayant d’avoir une démarche la plus rationnelle et la plus efficace possible,car le plus important n’est-il pas de permettre aux patients concernés de pouvoir recouvrer une vie sociale et personnelle plus harmonieuse ?

Les matériaux

Le sujet de cet article ne concerneque les bases souples dites « permanentes » et, en aucun cas, les résines à prise retardée type Hydrocast, Fitt…La liste des matériaux souples utilisésdans cette étude n’est pas exhaustive,mais elle couvre les quatre grandes familles de produits présents dans le commerce. On trouve :

Les résines acryliques

Ce sont des polyméthyl méthacrylates « classiques » rendus souples parl’adjonction d’un plastifiant. Il semble que ce plastifiant s’évapore et entraîne un durcissement du matériau souple à court terme [2]. Toutefois, ces résines se lient très bien à la résine rigide de la base prothétique puisqu’elles sont de même nature chimique. La mise en œuvre au laboratoire est aisée. Dans cette famille, on trouve le Vertex (1),thermopolymérisable, et le Perform Soft(2), qui est photopolymérisable.

Les silicones

Ils sont souples de par leur nature chimique. Ils ont des propriétés anti-adhérentes vis-à-vis des micro-organismes,mais, en contrepartie, il est nécessaire d’utiliser un adhésif et une interface métallique coulée (liaison mécanique) pourrelier ce matériau souple à la résine base : ont été utilisés le Lutemoll (3),qui est pressé et vulcanisé à haute température (pratiquement 200 ° C), et le Permaflex (4), qui est pressé et réticulé aux environs de 100 °C.

Éthylène acétate de vinyle (ou EVA)

  • Ce sont des matériaux thermoplastiques contenant des substances antibactériennes. Ils sont souples de par
  • (1)Odoncia, 3, rue Michelet, 94853 Ivry-surSeine Cedex. Tél. : 01 46 58 06 96. Fax : 01 4672 14 81.
  • (2)Coltène Whaledent, 16, rue Louis-Blanc,93585 Saint-Ouen Cedex. Tél. : 01 40 11 02 47.Fax : 01 40 10 99 80.
  • (3)Bisico France, L’Opéra, BP 60, 13680Lançon-de-Provence. Tél. : 04 90 42 92 92.Fax : 04 90 42 92 61.
  • (4)Kohler-Medizintechnik GmbH and Co KG,Danningen, 9, 78579 Neuhasem, Allemagne.
  • (5)Laboratoires Mazeau Sari, France. (
  • 6)Hygienic-Eudident SA, BP 38, 95270Luzarches.
leur nature chimique. Leur liaison à la résine rigide est renforcée par l’utilisation d’un adhésif. Le Flexital Plastulène (5) est le représentant le plus connu de cette famille. Sa mise en œuvre nécessite un équipement et une technique spécifiques (il est injecté, à chaud, sous presse). Il se présente sous forme de cartouche prête à l’emploi.

Le fluoroélastomère

Le fluoroélastomère, représenté parle Novus (6), est un matériau semi-organique ; c’est le seul qui soit radioopaque. Il contient des substances fongicides et bactériostatiques. Sa liaison à la base rigide est correcte, mais nécessite l’adjonction d’un adhésif pour plus de sûreté. Ce produit est emballé sous forme pré-mixée. Il est thermo polymérisable et ne nécessite l’acquisition d’aucune nouvelle technique de laboratoire. Tous ces matériaux présentent des caractéristiques mécaniques similaires : ils sont souples et présentent tous un module d’élasticité d’environ 4,2 MPa et un coefficient de Pois son de 0,47 [3]. C’est dire qu’ils réalisent dans tous les cas un amortisseur permettant de réduire l’énergie fournie par les chocs des forces masticatoires[4] et on peut, comme le D. Buch [5],les considérer comme des « solutions anti-trauma ». Dans tous les cas, Le matériau souple idéal n’existant pas,connaître leurs avantages et leurs inconvénients permettra de tirer lemeilleur parti (ou le moins mauvais) de ce type de matériau.

joignez moi aujourd’hui

Des informations personnalisées pour votre cas une résolution de vos problèmes

Une prothèse amovible instable, qui vous blesse ou bien avec laquelle vous ne pouvez pas manger. Il y a certainement une solution qui n’a pas été étudiée. Un conseil d’un professionnel Français et du travail en France sans intermédiaire ni sous-traitance avec l’étranger

Thierry supplie

Par : Thierry Supplie

Prothésiste de R. DEVIN. Réalisation des prothèses totales pour le service de prothèse complète de Paris VII - Hôpital Albert Chenevier à Créteil. Assistant en prothèse totale au sein de la Faculté Dentaire de Garancière Paris V dans le service du Professeur LEJOYEUX – dirigé par le Professeur Roger GOUMY. Réalisations de travaux de prothèses pour la Pitié Salpêtrière pour des patients après chirurgie tumorales. Correcteur d’examen BTM pour la Chambre des Métiers de Paris. Rédaction du Référentiel Qualité de l’UNPPD Conférence à la Faculté Dentaire de Moscou avec le concours de la CCIP et la participation de Hugues BORY Conférence durant le congrès dentaire Dentiste Expo 2019 au palais des expositions porte de Versailles. Formateur DPC avec mise en place de formations.

‎Consultez ces autres informations

bases souples article complet

bases souples article complet

Matériaux souples« permanents » : quelles indications en prothèse totale ? D'oublier l'intrados d'une prothèse complète au moyen d'un matériau souple est une idée qui paraît judicieuse face à certaines situations cliniques délicates de l'édenté total. En effet, il...

lire plus
bases souples solutions

bases souples solutions

Problèmes rencontrés dans l'utilisation des bases souples. Solutions ? Malgré les grands services apportés par les bases souples, un certain nombre de désagréments se sont présentés : des fractures de la prothèse mandibulaire dues à la faible épaisseur de la résine...

lire plus
bases souples cas clinique 3

bases souples cas clinique 3

Cas clinique n° 3 Madame S., 68 ans, vient consulter pour une amélioration de l'esthétique de sa prothèse complète mandibulaire très ancienne et très remaniée. Elle demande également s'il est possible d'augmenter la stabilité de la prothèse. C'est une femme coquette...

lire plus

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *