Prothèse de transition cas clinique

par | Sep 13, 2013 | prothèse de transition | 0 commentaires

Prothèse de transition cas clinique 1

fig. 8 et 9 – Le bridge complet maxillaire doit être déposé avec ses différents piliers. L’arcade antagoniste qui présente cinq dents restantes et la prothèse amovible adjointe existante assureront une occlusion non favorable à la sustentation de la base maxillaire. À partir d’une simple empreinte aux alginates, un modèle est monté sur articulateur dans le rapport intermaxillaire existant. Les dents sont extraites sur le modèle et remplacées par des dents artificielles supportées par une base en cire dont les limites sont conjecturales.

Le bridge complet maxillaire doit être déposé avec ses différents piliers.Le bridge complet maxillaire doit être déposé avec ses différents piliers.

La maladie parodontale pose l'indication de l'extraction de toutes les dents maxillaires.

L'arcade antagoniste entièrement dentée doit être réhabilitée par un traitement chirurgical
fig. 10 – La maladie parodontale pose l’indication de l’extraction de toutes les dents maxillaires. fig. 11 – L’arcade antagoniste entièrement dentée doit être réhabilitée par un traitement chirurgical (48), parodontal et la mise en place d’éléments de prothèse conjointe. Le rapport intermaxillaire n’est pas stabilisé et le schéma occlusal n’est pas définitif. Pourtant, l’urgence clinique impose une prothèse provisoire au maxillaire supérieur.

Le modèle maxillaire est issu

fig. 12 – Le modèle maxillaire est issu d’une empreinte aux alginates…

Une fois les modèles montés sur articulateur

fig. 13 – Une fois les modèles montés sur articulateur dans leur rapport d’occlusion, les dents naturelles sont remplacées par des dents prothétiques.

Sur les modèles, les zones d'extraction avaient été aménagées a minima

fig. 14 – Sur les modèles, les zones d’extraction avaient été aménagées a minima La cicatrisation osseuse en ces endroits ne peut pas être anticipée. La sustentation n’est donc pas contrôlée sauf à la périphérie de la base dont le profil des bords n’est cependant pas fonctionnel, car il ne découle que d’une empreinte primaire.

joignez moi aujourd’hui

Des informations personnalisées pour votre cas une résolution de vos problèmes

Une prothèse amovible instable, qui vous blesse ou bien avec laquelle vous ne pouvez pas manger. Il y a certainement une solution qui n’a pas été étudiée. Un conseil d’un professionnel Français et du travail en France sans intermédiaire ni sous-traitance avec l’étranger

Thierry supplie

Par : Thierry Supplie

Prothésiste de R. DEVIN. Réalisation des prothèses totales pour le service de prothèse complète de Paris VII - Hôpital Albert Chenevier à Créteil. Assistant en prothèse totale au sein de la Faculté Dentaire de Garancière Paris V dans le service du Professeur LEJOYEUX – dirigé par le Professeur Roger GOUMY. Réalisations de travaux de prothèses pour la Pitié Salpêtrière pour des patients après chirurgie tumorales. Correcteur d’examen BTM pour la Chambre des Métiers de Paris. Rédaction du Référentiel Qualité de l’UNPPD Conférence à la Faculté Dentaire de Moscou avec le concours de la CCIP et la participation de Hugues BORY Conférence durant le congrès dentaire Dentiste Expo 2019 au palais des expositions porte de Versailles. Formateur DPC avec mise en place de formations.

‎Consultez ces autres informations

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *