Rôle des rapports intermaxillaire

par | Sep 13, 2013 | Gouttières | 0 commentaires

Gysi

Rôle des rapports intermaxillaire

Il existe des situations occlusales dysfonctionnelles qui place la mandibule dans une position anormale par rapport au maxillaire ; ce n ‘est qu’en modifiant les rapports dento-dentaires, par un dispositif inter-occlusal, pour recréer des situations équilibrées, que les symptômes pourraient être réduits ou disparaître.

Pour déterminer ces rapports intermaxillaires quatre méthodes peuvent être proposées.

  1. Une position de référence appelée relation centrée peut être obtenu par une manipulation de la mandibule. Dawson propose une méthode de manipulation bi manuelle qui permettrait d’obtenir la relation centrée par un mouvement d’ouverture buccale en rotation pure et réalignerait les pièces articulaires.
  2. Gerber propose, un enregistrement intra-oral par pointeau central afin d’obtenir une position non forcée des condyles au zénith des cavités glénoïdes respectives.
  3. Lieb utilise des repaires dentaires ainsi que des axes de symétrie pour déterminer la position intermaxillaire idéale.
  4. Jankelson propose d’établir la relation intermaxillaire grâce à l’utilisation d’un myo-monitor disposant d’électrodes cutanées de basse fréquence, sensées stimuler les unités dépendant du trijumeau. Cette position de référence est appelée relation myo-déterminée.
  5. Jeanmonod propose de repérer la relation intermaxillaire myo-déterminée à l’aide d’une gouttière ou d’un plan de morsure rétro-incisifs.
  6. Le Guern montre qu ‘une simple butée occlusale antérieure sur le chemin de fermeture permet une limitation de l’hyperactivité musculaire et donc une relation myo-déterminée.

Rôle du repositionnement condylien

Pour certains auteurs, comme Weinberg, c ‘est le défaut de position du ou des condyles mandibulaires qui serait à l’origine des troubles, et il serait possible de déterminer une position de référence condylienne idéale grâce à l’utilisation d’une technique radiographique très précise.
Pour d’autres auteurs comme Orthlieb, c ‘est au contraire les situations de pathologies articulaires qui imposeraient le recours à des gouttières de repositionnements mandibulaires, à visée strictement thérapeutique.

joignez moi aujourd’hui

Des informations personnalisées pour votre cas une résolution de vos problèmes

Une prothèse amovible instable, qui vous blesse ou bien avec laquelle vous ne pouvez pas manger. Il y a certainement une solution qui n’a pas été étudiée. Un conseil d’un professionnel Français et du travail en France sans intermédiaire ni sous-traitance avec l’étranger

Thierry supplie

Par : Thierry Supplie

Prothésiste de R. DEVIN. Réalisation des prothèses totales pour le service de prothèse complète de Paris VII - Hôpital Albert Chenevier à Créteil. Assistant en prothèse totale au sein de la Faculté Dentaire de Garancière Paris V dans le service du Professeur LEJOYEUX – dirigé par le Professeur Roger GOUMY. Réalisations de travaux de prothèses pour la Pitié Salpêtrière pour des patients après chirurgie tumorales. Correcteur d’examen BTM pour la Chambre des Métiers de Paris. Rédaction du Référentiel Qualité de l’UNPPD Conférence à la Faculté Dentaire de Moscou avec le concours de la CCIP et la participation de Hugues BORY Conférence durant le congrès dentaire Dentiste Expo 2019 au palais des expositions porte de Versailles. Formateur DPC avec mise en place de formations.

‎Consultez ces autres informations

Les dispositifs inter-occlusaux

Les dispositifs inter-occlusaux

dispositifs inter occlusaux Tous les appareillages amovibles, mis entre les arcades Inter dentaires au but de modifier les rapports intermaxillaires peuvent être rangés sous la terminologie de dispositifs inter occlusaux. L 'ensemble de ses dispositifs désigne donc :...

lire plus

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 × 2 =